Dialyse 

[Dénomination de l’établissement] prend en charge le traitement des insuffisances rénales. Il dispose d’[une ou plusieurs] modalités de traitement : [Hémodialyse, dialyse péritonéale]

Hémodialyse

Le service d’hémodialyse de [Dénomination de l’établissement] est ouvert du [XX au XX]. Les séances de dialyse ont lieu, sauf exception, [XX] fois par semaine. Votre état de santé nécessite votre admission dans le service d’hémodialyse pour la prise en charge de votre insuffisance rénale chronique. Pour vous guider, le personnel soignant, médical et administratif vous apporte une attention particulière au quotidien.

Les pièces administratives :

Dès votre arrivée, vous devez obligatoirement fournir votre :

  • Attestation de sécurité sociale et votre carte vitale
  • Carte nationale d’identité
  • Carte de mutuelle
  • Carte de groupe sanguin
  • Dossier médical (S’il vous a été remis dans votre centre d’origine)

Si vous êtes bénéficiaire de la CMU, vous devez vous munir de votre notification de prise en charge.

Les frais de dialyse sont pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale dans le cadre des Affections de Longues Durée (ALD) qui peuvent faire l’objet de l’obtention d’un statut d’invalidité. Pour faire une demande de carte d’invalidité, vous devez retirer le formulaire à la mairie de votre ville (service social). Il sera rempli par le néphrologue du service. Cette carte permet d’obtenir certains avantages (par exemple une demi-part supplémentaire de votre quotient familial de votre déclaration d’imposition).

Les formalités de prise en charge concernant le remboursement des séances de dialyse sont assurées par le service de facturation.

En cas de problème important, une assistante sociale est à votre disposition certains jours dans la clinique. Rapprochez-vous de votre médecin néphrologue pour la contacter.

Qu’est-ce-que l’hémodialyse ?

Le rein est un filtre par lequel les déchets de l’organisme, ainsi que l’eau absorbée dans l’alimentation et les boissons, sont éliminés. Il permet d’équilibrer les électrolytes du sang. D’autres part, le rein produit des hormones qui agissent, notamment, sur la formation des globules rouges, la fixation du calcium, la normalisation de la tension artérielle. L’insuffisance rénale chronique se définit par la perte irréversible de ces fonctions.

Un traitement en suppléance doit alors prendre le relais de vos reins devenus inefficaces. Il permet d’épurer les déchets organiques contenus dans le sang et de diminuer la quantité d’eau et de sel se trouvant en excédant dans votre organisme.

Un régime alimentaire adapté à votre insuffisance rénale est indispensable à votre qualité de vie entre les séances. Cette épuration est réalisée par échanges, entre votre sang et un liquide appelé dialysat fabriqué par une machine appelée générateur, à travers un filtre nommé dialyseur, après qu’une circulation extracorporelle ait été établie à partir d’un abord vasculaire. Tout patient a un stade avancé d’insuffisance rénale reçoit, à l’occasion des consultations, une information détaillée, claire et adaptée sur sa maladie et son traitement, de sorte qu’il puisse choisir la modalité de traitement de suppléance la mieux adaptée à son état et à son confort de vie : hémodialyse en centre, en unité d’auto-dialyse ou à domicile, dialyse péritonéale, transplantation rénale.

Déroulement d’une séance de dialyse

La fréquence et la durée des séances sont déterminées par le médecin néphrologue. En règle générale, les séances, durent 4 heures et ont lieu 3 fois par semaine.

Des repas ou des collations vous sont proposés en fonction de votre horaire de dialyse le matin, l’après-midi ou le soir.

Pendant la séance, il est recommandé pour des raisons d’hygiène et de confort, de mettre un vêtement propre réservé à la dialyse (pyjama, jogging, …) Un vestiaire est à votre disposition pour vous permettre de vous changer.
Avant de vous allonger, pensez à prendre ce dont vous avez besoin (livre, radio/ écouteurs, casque de télévision, …)

Entre chaque séance, le lit, les générateurs et l’environnement sont nettoyés et désinfectés selon des procédures validées.
Avant la dialyse, juste avant le branchement, vous devez vous laver soigneusement les mains et le bras où se trouve la fistule avec de l’eau et du savon liquide. Un lavabo est à votre disposition dans la salle ainsi qu’une douche dans le service si besoin.
Par mesure d’hygiène, un gant vous sera donné pour comprimer vos points de ponction après la restitution.

Un membre de l’équipe vous accompagne à la balance afin de noter votre poids. Veillez à vous peser avant et après la séance dans la même tenue. (Sans chaussures, sans sac, sans livre)
Poids sec : il s’agit du poids que vous auriez si vous n’aviez pas d’insuffisance rénale :il peut évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction de votre alimentation.

Le service fonctionne selon le principe de la prise en charge globale du patient. Aussi, un infirmier vous prendra en charge durant votre séance. Il n’y a pas d’infirmier ni de générateur ni de lit attitré durant toute votre séance.

Tous les paramètres de dialyse sont entrés sur le générateur (temps, perte en poids, …)
Après désinfection de la peau en regard de votre fistule, l’infirmier va effectuer la ponction. Il est important de changer régulièrement les points de ponction pour assurer une meilleure longévité de votre abord vasculaire. Puis, le branchement est effectué.
En cas de prise de poids trop importante, l’infirmier ou le médecin peut prolonger votre temps de dialyse.
Si vous ne vous sentez pas bien : nausées, vomissement, vertiges, douleurs, crampes. N’attendez pas, appelez immédiatement le personnel soignant de [Dénomination de l’établissement] au moyen de la sonnette mise à votre disposition.

À la fin de la séance, le sang contenu dans le circuit vous sera restitué ; Vous devrez rester allongé tout le temps de cette restitution.
Les 2 aiguilles seront retirées et vous comprimerez les points de ponction selon vos possibilités en ayant pris soin de mettre un gant au préalable. Vous serez formé à cette technique. Deux pansements seront appliqués sur les points de ponction, que vous pourrez retirer 3 heures après la fin de la séance.

Après votre séance de dialyse, la tension artérielle peut être basse. Il faut donc prendre quelques précautions :

  • Il est préférable de rester quelques minutes assis sur le lit.
  • Il est même recommandé de ne pas se lever brutalement.
  • Ne pas regarder par terre une fois debout.

Une visite du médecin est effectuée à chaque séance. Des bilans sanguins sont prescrits toutes les semaines et commentés avec vous dès réception des résultats pour un réajustement des traitements si nécessaire.
Le néphrologue de [Dénomination de l’établissement reste à votre disposition si vous avez des questions particulières.

Ils sont prescrits à doses nécessaires et suffisantes pour maintenir votre état de santé satisfaisant. Si un médicament vous est prescrit par un médecin extérieur au service, il est souhaitable de demander l’avis d’un des néphrologues avant de le prendre pour dépister une incompatibilité avec votre traitement habituel ou une contre-indication liée à votre insuffisance rénale.

L’ensemble du personnel est sensibilisé au don d’organes et connait ses principes et ses modalités. Il faut savoir que le don d’organe peut se faire sur un donneur vivant ou non.

Le fait de bénéficier d’une greffe vous sera proposé par l’équipe médicale ; Ceci dépend avant tout de vos antécédents médicaux et de votre âge. Lorsque cela est possible, et avec votre accord, nous vous inscrivons sur une liste d’attente.
Cette inscription implique que vous subissez plusieurs examens et rendez-vous auprès de divers intervenants médicaux. L’attente de la greffe peut être très variable.

Le médecin peut être amené à vous hospitaliser si votre état de santé le nécessite dans le service de médecine ou de soins de suite de [Dénomination de l’établissement].

Les transports du patient dans le cadre de l’ALD (Affections de Longues Durées) sont intégralement pris en charge par la Sécurité Sociale.
Vous ne pouvez pas décider vous-même de l’utilisation d’un transport médical. Seul le médecin prescripteur d’un examen ou d’un acte peut vous établir un bon de transport et le mode de transport nécessaire (ambulance, VSL taxi).
Vous gardez le libre choix de la société de transport, qui doit respecter les horaires d’arrivée et de départ définis par le service de dialyse de [Dénomination de l’établissement.
Si vous utilisez votre véhicule personnel, votre organisme de sécurité sociale assurera le remboursement des frais engagés sur présentation d’un imprimé « bon de transport » avec la mention « véhicule personnel ».

La secrétaire remet au patient à la fin de chaque mois le récapitulatif détaillé des transports effectués et la prescription correspondante.

Dialyse péritonéale

Qu’est-ce-que la dialyse péritonéale?

La dialyse péritonéale utilise le péritoine (membrane tapissant l’intérieur de l’abdomen). Elle consiste en un ou plusieurs échanges quotidiens d’un liquide introduit par l’intermédiaire d’un cathéter intra péritonéal préalablement mis en place par un chirurgien de la clinique. Ce traitement se fait à domicile par vous-même, par votre entourage ou par votre infirmière. Vous resterez continuellement en lien avec l’équipe du service de dialyse de [Dénomination de l’établissement].

[Dénomination de l’établissement] vous délivre une formation pendant plusieurs jours. L’équipe soignante vous accompagnera dans toutes les étapes de la mise en œuvre de cette prise en charge.

Informations diverses

Les vacances

Il existe partout et France et dans de nombreux pays étrangers des centres de dialyses pouvant vous accueillir pendant votre séjour.
Il est néanmoins important d’organiser ses vacances longtemps à l’avance pour avoir plus de chance d’obtenir de la place. Nous vous conseillons de réserver votre place en centre de dialyse avant de confirmer une location de logement. Vous ferez vous-même la demande auprès du centre. Le responsable d’unité peut vous aider en cas de besoin.
Il existe aussi des sites internet qui répertorient tous les centres.
Pensez à informer votre centre d’attache de vos dates de vacances ou de toutes modifications de celles-ci dès que possible.

Les associations

La vie associative pour les personnes dialysées est très développée. Ces associations vous permettront de rencontrer d’autres patients atteints d’insuffisance rénale et de partager leur expérience.
Elles vous conseilleront dans de nombreux domaines, tel que le sport, les voyages, etc.

Aller au contenu principal